Blog de Contre-temps
Avec toi, je serais allée jusqu'à refaire le monde. Tu vois ?

Catastrophement-Adorable, Posté le samedi 05 janvier 2008 08:31

Désolée, ca fait longtemps que je ne suis pas venue sur ton blog :/ .
Mais j'apprécie toujours autant tes textes ! :D . Particulièrement celui-là d'ailleurs. Je crois bien que moi j'aurais peur de la femme que je serai dans 35 ans, et je ne sais même pas pourquoi.
Sinon comment vas tu depuis tout ce temps ? :] .
Allez, vas y, raconte moi ta vie ! :P

Bisous (k)


ecri-re-veuse, Posté le vendredi 04 janvier 2008 15:07

Je suis en larmes. Tout simplement.
Caro... Ton nom ne s'ra pas en tout petit en bas de la couverture d'un livre.
Il sera en gros, au dessus du titre.
Tu mets tellement le doigt la ou il faut, et surtout, tu l'ecris avec des si beaux mots, que tes mots nous enivrent et nous envolent.
La chute du point final me rend toujours aussi folle.
Je t'aime, Caro.


Estelle., Posté le jeudi 03 janvier 2008 15:57

Oh, tu ne sais pas le plaisir que je prends à te lire, à t'écouter raconter, ta vie, ton anniversaire, tes fêtes et le reste.. Tu sais, j'aime ça, les gens qui parlent d'eux, qui savent d'eux et de leur quotidien.. J'aime comme tu narres, tu le fais si bien, si si, je t'assure. Tu le fais si bien qu'on regrette qu'il y en ait si peu, alors qu'il y en a déjà beaucoup.. :]

Tu m'as demandé mon avis, je dois dire que c'est une chose qu'on me demande rarement ; et la plupart du temps ça m'arrange, je garde ces choses là pour moi, mon avis est bien là, bien rangé, il dérange rarement, surtout lorsqu'il ne sort pas. Tu m'as demandé mon avis, et je crois, qu'encore une fois, j'ai peur, peur de juger, de le juger lui, et je n'ai pas envie, tout d'abord parce que j'ai peur de te faire du mal en le jugeant, et ensuite, parce que je ne le connais pas. Juger sans connaître est une chose dont j'ai horreur chez les autres ; je ne veux pas devenir ainsi.. Non, je ne veux jamais juger sans connaître. Peut-être que ce jamais essuyera quelques défaites.. Le moins possible je l'espère. Je vais tenter malgré tout de te donner mon avis, sur cette histoire qui est la vôtre, histoire peu commune ; mais toutes les histoires ont leurs coeurs, toutes les histoires ont leurs particularités, leur source et leur origine. Alors, allons-y? Christopher, Christopher, c'est un joli prénom, je trouve ; toi aussi, tu dois l'aimer, on aime toujours le prénom de ceux que l'on aime, on l'aime toujours, il résonne à notre oreille, comme une sorte de chant mélodieux. On se le répète, le soir avant de s'endormir, comme une berceuse. Et le matin, en se réveillant, doucement, tout doucement, lentement. On aime les prénoms de nos amours, tout comme on finit parfois par les détester, on les prononce avec ce goût amer au fond de la gorge, ce goût qui ressort parfois. J'aime ton prénom, je te l'ai déjà dit, et toi aussi, je t'aime bien, j'aime lorsque tu t'écris, lorsque tu m'écris, j'aime cette façon que tu as d'être toi dans tes commentaires. Tu penses peut-être que je dis n'importe quoi, ou plutôt, que je ne sais pas ce que je dis, que je ne sais pas qui tu es ; et peut-être que tu n'as pas tort. Mais je t'aime bien, j'aime tes sourires, tes longs paragraphes, et le reste, tes mots, tes mots qui s'installent, tes phrases qui ne me quittent parfois plus. "Ce n'est pas le monde qui tourne à l'envers, c'est nous qui tournons dans le mauvais sens." "Faire le deuil d'une absence tout en sachant que le deuil d'une absence n'existe pas?" "Quand je me retournerai, tu seras encore là. Mais je ne me retournerai pas." Et tellement d'autres, tellement d'autres phrases marquantes.. Ne te retourne pas, non, ne te retourne pas Caroline. Christopher, il tient à toi, je crois qu'il tient à toi, peut-être pas comme tu voudrais qu'il tienne à toi ; mais si il revient, si il revient chaque fois, après ces absences de trois mois, voir même plus, je crois que c'est parce qu'il tient à toi, parce qu'à ta façon, tu lui manques. Parce que cette affection que tu lui portes, même si elle le dérange parfois, cette affection est agréable. Qui n'aime pas être aimé? Cette affection lui plaît, le fascine peut-être même. Qui sait s'il a déjà aimé comme tu l'aimes? Et cette façon de tromper toutes ces filles, de leur mentir, n'est-ce pas une façon de combler ce vide? Mais Caroline, je crois que tu ne devrais pas te retourner, tu ne devrais plus te retourner. Parce qu'à force, à force ; ne te retourne plus. Tu m'en voudras peut-être pour ces quatre mots, peut-être que je n'ai pas le droit de te dire ça. Mais je crois qu'il ne faut plus se retourner, il ne faut plus te retourner. Peut-être parce qu'il faut lui apprendre, parce qu'il faut lui apprendre à Christopher, qu'on ne joue pas avec les gens, et encore moins avec leurs sentiments, pas avec les tiens. Qu'on ne part pas et qu'on ne revient pas quand on veut. Tu mérites qu'on soit là pour toi, tous les jours, je crois que tu en as besoin. Qui n'en a pas besoin? Caroline, je crois qu'il faut qu'il comprenne, qu'il n'est pas le seul à avoir les cartes en mains. Il n'a pas le droit, comme il n'avait pas le droit de revenir le jour de Noël.. Il y a des choses qui rentre dans le domaine de "cequisefait' et d'autres dans le domaine de "cequinesefaitpas", je crois que revenir le jour de Noël, cela rentrait dans le dernier domaine. Seras-tu d'accord avec moi?.. Ce truc magique, ce truc qui revient sans cesse, à chaque fois, malgré tout, malgré toi, je crois que ce truc magique, c'est simplement l'amour que tu lui portes, Amour, n'est-ce pas? Un Amour grand comme le ciel, seulement, je dois te le dire, lorsque ces Amours ne sont pas réciproques, ils finissent par nous détruire. On en a besoin, de cette réciprocité, on en a besoin. On en a tous besoin ; bien sûr, on ne doit pas aimer pour être aimé. Mais quel Bonheur indéscriptible que celui d'être aimé en retour?.. Je te dirais bien de passer à autre chose, en ai-je seulement le droit? Et c'est si dur, si dur de passer à autre chose, alors.. Alors, même si c'est dur, je crois qu'il faut le faire, pas pour Lui, pour Toi. Pour Toi Caroline. Pense à toi maintenant, à Toi..

Je n'ai sûrement pas tout dit, non, le sujet est sans doute inépuissable ; mais peut-être que je m'arrête là, je m'arrête là, je te demande pardon d'avance si j'ai dit quelque chose de travers, ce n'était pas volontaire. Tu m'as aussi demandé de parler de moi, chose dont j'ai parfois du mal, je suis tellement plus à l'aise à écouter les autres. Tu voulais tout savoir, "tout'. Et moi, moi je tente de savoir ce qu'est "mon tout". J'ai peur de te dire seulement des idioties, des choses complètement inintéressantes.. Je vais tâcher de faire de mon mieux..

Tu m'as dit que tu éteignais ton portable avant minuit, les jours d'anniversaire ; pour ma part, je le laisse allumé, j'aime recevoir ces messages peu à peu. Ceux qui veulent être les premiers, et ceux qui arrivent parfois un peu en retard, mais qui arrivent j'ai envie de dire. Et quel plaisir, de sentir tous ces gens près de toi, peut-être qu'il n'y en a pas tant, mais il y en a, quand même. Paris Paris, je dois dire que, ce n'était pas comme d'habitude et que je retiendrai que les gens changent, nous changeons tous, nous restons sans doute les mêmes au fond, mais nos rapports changent, à cause de, à cause de jenesaispas, à cause d'un jenesaisquoi je suppose. Paris n'avait pas le même goût, je n'avais pas ma place là-bas, pas avec tout le monde, comme si je n'appartenais pas à la famille. C'était, c'était dur de s'en rendre compte, dur de se sentir ignorée par certains, et dur de l'être réellement.. Mais Paris, Paris, c'était quand même se rendre compte que certaines personnes changent, dans le bon sens, se rendre compte que, peut-être, on ne s'entendait pas à un moment, mais que maintenant, on s'entend bien, tellement bien. Alors, peut-être qu'il ne faut retenir que le positif?

Je crois que je m'arrêterai là, en te souhaitant une bonne nuit chère Karolyne.
Je t'embrasse bien fort.*


Estelle., Posté le mercredi 02 janvier 2008 16:35

Rentrée, rentrée, je suis rentrée, depuis hier soir. Mais il me fallait le temps d'arriver!

Merci pour ton message de bonne année qui m'a fait très plaisir, très très plaisir même. Je te souhaite à toi aussi une très bonne année, j'espère qu'elle sera riche, en nouvelles rencontres, en amour, en amitié, en bonnes choses ; les meilleures comme tu dis. Et puis, même s'il y a des moments difficiles, ce n'est que pour mieux apprécier le bonheur un peu plus tard.. Comme tu me l'avais dit une fois.. :]

Bonne année petite Karolyne, qu'il te reste de beaux souvenirs, pour maintenant, pour plus tard. Que tes rêves se réalisent et que d'autres viennent prendre la place des anciens..

La photo, c'était bien ce que j'avais vu, ce que j'ai vu de mes propres yeux lorsque je me promenais dans ce grand parc, toute seule.. Il y avait aussi les montagnes au loin, enneigées, la grande tour, et le reste. C'était beau ; le Paradis je ne sais pas. Mais c'était beau, c'était froid aussi. J'ai connu ces arbres en été, avec de grosses masses de feuilles vertes, j'ai connu les rayons de soleil qui s'y engouffrent, et là, c'était tellement, tellement différent. Les mêmes arbres, mais comme métamorphosés, ce n'est que le rythme des saisons.. Ce ne sont que les saisons qui passent.. Et qui changent parfois tout, qui nous changent nous..

Dis, tu me racontes ton anniversaire, tes cadeaux, et le reste? Raconte-moi s'il te plaît.. J'ai un peu l'air d'une gamine qui demande une histoire ; après tout, peut-être que c'est ça. Pour Christopher, c'est encore une fois inattendu.. Il survient le plus souvent quand on ne l'attend pas.. (N'est-ce pas une caractéristique de l'amour?..)

Je t'embrasse.*


s0-mandarine, Posté le mercredi 02 janvier 2008 16:07

Karo, c'est Magnifique.
J'espère que ton inconnue aimera les poissons rouges autant que toi. :) .
Y'a du changement de mon coté, si ça te tente de revisiter mon blog en entier, t'es la bien-venue Karo.

La bise.
Juliette, ancienne Angela, aimeuse de poissons rouges.


x-luciole-x, Posté le mardi 01 janvier 2008 15:10

Heu trop belle cette photo =D
et aussi tes cils hi :D


Impostine, Posté le mardi 01 janvier 2008 14:19

Oh, ben joyeux anniversaire un peu en retard :)
Bisous !


Souchibellebrune, Posté le mardi 01 janvier 2008 11:30

Bon bah j'te souhaite une bonne année, du bonheur, la gloire, la beauté, et blablablablah... mais surtout de continuer à écrire.
Parce que, crois-moi, un de tes textes en moins dans le monde, c'est un peu de beauté qui disparaît...


suivremontemps, Posté le mardi 01 janvier 2008 10:42

♥.♥★.♥.♥★.♥.♥.★♥.♥.★♥.♥★♥.♥★.♥.♥.★.♥.♥★♥.♥.★♥.♥.★♥.♥.★
♥.♥★.♥.♥★.♥.♥.★♥.♥.★♥.♥★♥.♥★.♥.♥.★.♥.♥★♥.♥.★♥.♥.★♥.♥.★
★ On.est.parti.pour.une.toute.nouvelle.année. ~~~~~~~~
★Plein.d' Espérances, De Bonheur, De joies. et.d'Amour.~~~~~
★ Pour.Tous.un.chacun~~~~~~~~~~~~~~~~
♥.♥★.♥.♥★.♥.♥.★♥.♥.★♥.♥★♥.♥★.♥.♥.★.♥.♥★♥.♥.★♥.♥.★♥.♥.★
000000_____0000000____0000000___000000000
00000000__000000000__000000000__00_____00
00____00__00_____00__00_____00___00__ 00
_____00___00_____00__00_____00___000000
____00____00_____00__00_____00____0000
___00_____00_____00__00_____00___00__00
__00______00_____00__00_____00__00____00
_00000000_000000000__000000000__00000000
~ Bisous a toi ~Que.L'amour.et.Le.Bonheur.Sois.Avec.toi ~
♥.♥★.♥.♥★.♥.♥.★♥.♥.★♥.♥★♥.♥★.♥.♥.★.♥.♥★♥.♥.★♥.♥.★♥.♥.★

Prends soin de toi et de ceux qui te sont chers...


suivremontemps, Posté le lundi 31 décembre 2007 07:34

AMii DU JOUR, BONJOUR .
JE ViiENS TOUT D'ABORD TE SOUHAiiTER DE
PASSER ENCORE DE BONNES FETES DE FiiNS D'ANNEE .

MAiiS AUSSii POUR QUE TU ViiENS FAiiRE UN PTii TOUR SUR MON BLOG .
J'AIMERAii AVOiiR 5OO COMM SUR MON ARTiiCLE DES POMPiiERS .
EST CE QUE JE PEUX COMPTER SUR TOii ?

ENORMES BiiSOUX


RSS