Blog de Contre-temps
Avec toi, je serais allée jusqu'à refaire le monde. Tu vois ?

Liibre-x3, Posté le jeudi 27 décembre 2007 13:27

Bien Sur Amies Des Poubelles =)


Impostine, Posté le jeudi 27 décembre 2007 12:52

Oh, Caro. :)
Tu sais ce que j'vais te dire hein ? Merciii ! Vingt six messages qui m'ont chacun fait sourire .
Et tu sais quoi . Les kilomètres et l'amour, ça n'a rien à voir . Ce qui peut préter à confusion, c'est que qui dit kilomètre, dit temps qui s'étire et qui tarde à passer . Le temps lui par contre, a un rapport avec les sentiments . Mais les kilomètres, c'est rien . J'le sais . C'est peut être un peu dangereux, mais qu'importe, tout ce qui touche à l'amour, c'est dangereux ...
J'pensais avoir déjà mis un commentaire ici, il a pas du marcher ! J'disais, ce texte, j'adore l'idée, et tu écris toujours aussi merveilleusement bien . Tu devrais publier autre part que sur un blog, tiens ! Tu ferais des heureux :) . Tu réveillerais des esprits, tu en ferais rêver d'autres ...
Bon, voilà, encore merci pour ton passage :D
Bisouuus !
Léa .


Smet-terling, Posté le jeudi 27 décembre 2007 06:44

C'est indescriptible.


Estelle., Posté le mercredi 26 décembre 2007 13:50

Et je ne me lasse pas, de relire tes deux derniers commentaires. Et de me dire que, mes questions t'ont peut-être fait sourire mais que moi, ce sont tes réponses qui me font sourire.. :] Tu réponds si bien aux questions, avec des mots justes, vrais, sincères. Je suis contente, tu sais, ces réponses, ce sont un peu comme des cadeaux de Noël, que j'aurais ouvert avec un peu de retard. Selon moi, les cadeaux de Noël ne sont pas que matériels, non, loin de là. Ce ne sont pas toujours les plus beaux, bien sûr, j'en ai besoin, de "réel". Pour sentir que ça existe, que nous existons, eux & moi. C'est sûrement idiot, non, carrément stupide. Mais ce qui m'intéresse, ce n'est pas le cadeau en lui même, mais ce qu'il y a derrière. J'essaie de suivre cette "règle" lorsque je fais les miens, de cadeaux. J'essaie de leur donner du sens, une âme. Je crois que j'échoue bien trop souvent.. Mais j'essaie, pourtant. Je m'implique peut-être trop.. Peut-être trop, mais, c'est sûrement une preuve d'amour. Amour amour, toujours lui.. La source des problèmes de ce monde?..

J'aime Noël aussi, j'aime. Pourtant, cette année, le début du mois de décembre avait un goût bien âpre.. J'étais ailleurs, j'ai laissé passer le marché de Noël, je me suis forcée à y faire un petit tour. Tu sais, j'aimais tellement ça, les autres années. J'aimais les lumières, la fontaine allumée, les petites baraques en bois, et le reste. Tout le reste, les marrons chauds, le vin chaud et les diots. Les décorations, et le stand de Paquet Jardin avec tous les "vrais" sapins.. Je n'ai toujours eu qu'un "faux", alors, pour moi, c'était l'occasion de sentir la résine. Et j'aimais ça ; pourtant, je n'ai rien senti cette année. J'ai été bien loin de Noël, jusqu'au vingt-deux décembre environ.. J'ai appris (encore) trop de choses, pour pouvoir le savourer pleinement. J'avais fait mes cadeaux, mais, j'avais du mal. J'avais du mal, tu sais. Je me sentais loin de tout ça, comme si ce n'était pas pour moi. Et puis, le vingt-quatre, j'ai essayé, de passer une bonne soirée, d'être heureuse, un peu, beaucoup. Parce que j'avais comme l'impression que l'on se devait de l'être, et je me sentais coupable, de ne pas l'être. De trouver ça fade, alors que les autres années, c'était. Ça ne l'était pas.. L'euphorie a fait une bonne partie du travail, ma petite soeur, aussi. Voir quelqu'un qui croit au Père Noël, faire les paquets dans son dos, c'est un peu, excitant? Un peu, oui.. L'euphorie, maintenant, j'ai peur qu'elle retombe. Je sais qu'elle est déjà en train. Un peu comme un soufflé.. Qui s'essouffle..

J'écris le plus souvent au stylo bic, surtout mes cours.. L'année dernière, j'avais un stylo plume Ben, mais je l'ai perdu. Je l'ai perdu aux alentours du sept juillet.. Je ne sais pas où il est. Je n'ai plus que le bouchon, et, c'est un peu, un peu comme une grosse perte. Ou plutôt, ce fut. Il y avait écrit "Réussir le bac, réussir mes amours, réussir ma vie". Et c'est un peu comme si, comme si j'avais échoué le tout. J'écris mal, j'écris mal. J'aurais aimé, avoir une belle calligraphie ; je trouve que cela donne de la crédibilité. Et, peut-être que j'en manque? Pour les lettres, et pour les autres textes, j'utilise un stylo à encre, une sorte de roller, je crois que c'est comme ça qu'on l'appelle. Parce que je reste attaché à chacun d'eux, je me rappelle parfois, ce que j'ai écrit avec. Et surtout, à qui, j'ai écrit.

En ce moment, je lis Les Enfants De La Liberté, enfin, seulement depuis hier.. Je suis encore au début, et, c'est un livre dur. Je ne crois pas que je sois une enfant de la Liberté, j'aurais bien aimé, mais je crois que je ne suis pas digne d'en être une.. Pas digne.. C'est comme avec l'Art, comme avec la Littérature, comme avec tout. J'admire, à chaque fois, avec les mêmes yeux d'enfants. J'essaie d'en prendre de la graine mais.. Mais c'est raté (?) Peut-être parce qu'il s'agit de dons, de talents innés, alors, alors je n'y peux rien. Je n'en ai pas..

Si j'attends quelque chose de deux-mille huit? Oh oui, tu ne peux pas savoir tout ce que j'attends.. D'ailleurs, je crois que je vais me ramasser une nouvelle fois, parce que, pourquoi ce serait différent des derniers mois? Pourquoi est-ce que ça changerait?.. Briser le cercle viscieux dans lequel j'ai l'impression d'être emprisonnée.. J'attends tellement de deux-mille huit, comme si tout allait changer, ou presque. J'en attends trop, et je le sais. Je m'en rendrai bien compte par moi-même, et ça risque de faire mal ; de voir que le Bonheur ne revient pas avec un huit.. De voir, qu'aucun des Absents ne reviendra, que ça ne changera pas grand chose.. Pourtant, j'attends. J'espère. Et, il a des soirs où, j'ai la foi. D'autres, non ; d'autres où je suis ramenée à la réalité. Il, faut bien? Il faut tellement de choses que je m'y perds parfois.. C'est comme les réponses à ces questions.. Je pars un peu dans tous les sens.. Je me perds entre les réponses, et le reste. Je me perds entre les lignes, entre tes lignes.. C'est un peu comme un grand voyage, tu imagines?

Tu sais, tu ne fais pas fille superficielle, vraiment pas. Et je ne l'ai pas pensé une seule seconde.. Seulement, il est vrai que, le monde d'aujourd'hui est (beaucoup trop d'ailleurs..) basé sur les apparences. Et je sais, ce que c'est. Je suis.. toute petite. Et j'ai fini ma croissance.. Moi qui rêvais de faire un mètre soixante-dix.. Cela restera du rêve.. Je suis petite, et ça me complexe parfois, même souvent! J'ai l'impression qu'on me regarde de haut.. Et, je n'ai pas tort! Mais, cela ne reste qu'une petite anectode, un petit détail. Trop ceci, trop cela.. Est-on vraiment objectif avec soi-même? Je ne crois pas.. Rarement avec les autres aussi, remarque.. Tu parlais de bonnes résolutions, j'en ai une, pour toi.. Peut-être qu'elle te paraîtra mal placée.. Et, si c'est le cas, je te demande pardon. Seulement, ne plus manger le soir, tu devrais arrêter. Tu avais commencé "pour" Christopher, et, finir, c'est un peu comme, un peu comme si c'était fini avec Christopher. Un pas en avant.. Tu, tu me comprends?.. Peut-être pas.. :) J'espère tout de même que si..

Je dois filer, alors, je tâcherai de répondre aux autres questions, une prochaine fois. Je t'embrasse, et espère du fond du coeur que tout s'est bien passé pendant ces fêtes de Noël.. "Comme sur des roulettes!" *


Liibre-x3, Posté le mercredi 26 décembre 2007 05:54

Un Talent Incontournable .
Bravo <33


souffle-muet, Posté le lundi 24 décembre 2007 16:50

me revoilà depuis bien longtemps avec un nouvel article
Bonne fête, je t'embrasse =]


Impostine, Posté le lundi 24 décembre 2007 15:41

Coucou =)
Magnifique idée, ce texte. Tu écris toujours aussi joliment, aussi fort.
Joyeux Noel Karo !


monsieur-le-professeur, Posté le lundi 24 décembre 2007 13:05

Cette lettre est magnifique, touchante de sincérité, de peur et d'oubli..
J'ai si peur d'oublier... C'est sûrement pour ça que je garde maladivement tous les souvenirs de temps révolus, et que j'entasse dans mon domaine des lettres, des objets, des riens qui veulent tout dire pour moi. Je ne peux les jeter. Je ne peux pas.
Mais à quoi bon s'accrocher à des choses ? Suis-je trop matérialiste ?
Que penserai-je plus tard de ce moi si perdu ? Grande question, à laquelle je ne veux pour l'instant pas réfléchir.
xXx


cathia, Posté le lundi 24 décembre 2007 10:39

sympa ce blog!
tu devrais aller sur DESVISITEURS ou un truc comme sa ca marcherai trop bien!!!!

bonne chance!!!!


Estelle., Posté le lundi 24 décembre 2007 10:25

Nous sommes le vingt-quatre décembre, deux-mille sept. Tes quinze ans se rapprochent..! :] (Et non, je n'ai pas oublié!)
Il est seize zéro neuf, et j'ai eu une envie soudaine de te poser des questions.. Aimes-tu Noël? Quel est ton plus beau Noël, ton plus beau souvenir? A l'école, au lycée plutôt, pardon, écris-tu avec un stylo plume ou un stylo bic? Et lorsque tu écris, au sens magistral de la chose, lorsque tu écris pour quelqu'un que tu aimes, est-ce que tu changes quelque chose?.. Qu'est-ce que signifie Noël pour toi?.. Tu aimes la bûche? Les papillottes?.. As-tu droit à la traditionnelle dinde aux marrons?.. Quel est le plus beau cadeau de Noël que tu aies reçu? Quel est le cadeau de Noël que tu voudrais recevoir cette année? Où seras-tu et où voudrais-tu être?.. Quel livre lis-tu en ce moment?.. Es-tu déjà venue à Grenoble? Qu'attends-tu de deux-mille huit? Si tu attends quelque chose.. Peut-être que mes questions te paraîtront mal placées.. Je te demande de bien vouloir m'excuser si c'est le cas.. J'ai simplement eu envie d'en savoir un peu plus.. :]

Je te souhaite un très joyeux Noël, j'éspère que tu passeras de bons moments.. que tu pourras ranger au fond de ta tête, et qui deviendront des bons souvenirs qui redonnent le sourire! Je t'embrasse bien fort. =)


RSS